Depuis l’arrivée du numérique, il y a certaines exigences que l’outil informatique impose surtout en matière des caractères, des polices lors de la rédaction d’une lettre, d’une invitation, d’un mémoire etc. nous sommes soumis à des nouveaux types d’écriture contrairement  au manuscrit où chacun écrit avec sa propre écriture.

 

9875343_xl

Avec l’ordinateur, il est facile de saisir un texte et même de le corriger automatiquement mais il y a des règles plus complexes qu’il faut maitriser pour ne pas taper à coté en rédigeant votre texte ; il y a notamment le choix de la police, qui est indispensable lors de la saisi d’un texte et cette police doit être adapté au type de public à qui est destiné ce document. La majorité des personnes ne savent souvent pas comment choisir leurs polices surtout les jeunes qui aiment voir tout en fantaisie  tout en oubliant que le document peut être destiné à une autorité quelconque.

Quelques astuces pour le choix de la police :

  • Il faut d’abord savoir que votre texte doit obéir aux règles de l’édition
  • Il faut faire une nette différence entre les polices à caractère publicitaire et celle de l’édition
  • Après avoir déterminer le type de document ; déterminer le public cible du document
  • Pour le type des documents administratifs (rapport, mémoire, tfc, livre ou tout autre texte à caractère scientifique) choisissez Arial, Times, Garamond, Plantin Rockwell,…
  • Pour les invitations, il vaut lieux utiliser les polices à caractères éditoriaux car parmi les invités, il peut y avoir des autorités
  • Pour le mémoire, il est conseillé d’utiliser Times ou Garamond parce que ce sont des polices attrayantes pour la lecture
  • Pour les Pic-Nic entre amis, il est permis d’écrire les invitations avec la police comique
  • Eviter d’utiliser les polices du type comique dans les documents importants, pour les invitations de mariage.